Enseignement Supérieur : Election à l’université de Toliara

Jacaranda

Après un long comptage de voix. Puis un savant calcul de moyennes. La plus basse moyenne revenait à Andriamanantena Razafiharison dit « Dr. Manantena », malgachisant et anthropologue, élu Président de l’Université de Maninday, Toliara. Même si le Pr. Théodore Razakamanana a obtenu le plus de voix, il ne s’agit pas d’une élection au suffrage universel . Un peu comme la dernière élection américaine, tout le monde pensait à Hilary Clinton, c’était Trump qui fut élu.

Selon les collègues qui ont bien voulu répondre, « la démocratie a régné, Manantena a bien remporté les élections », « dans l’intérêt suprême de l’université, tout s’est bien passé », « Razakamanana et Manera n’étaient pas très loin ». En fait, le choix n’était pas si facile. Les 630 votants des neuf écoles et le personnel administratif et financier devaient tenir compte de plusieurs paramètres : ethnies, clans, écoles, comportement en classe, sociabilité et le programme de chacun des quatre candidats. Alors, il fallait plancher… nous sommes bien à l’université, n’est-ce pas ?

Charles RAZA

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Et qu’on ne vient pas se plaindre après de : retards, laissés pour compte d’elites…, de non participation aux vrais développements etc. J’adhère pleinement à ce commentaire (Brandon).

  2. Des paramètres comme l’ethnie, le clan, … ?????
    Mais on est où ? Certains ont assurément la nostalgie des oignons d’Égypte ! On n’est plus à l’ère du PADESM, qu’on se le dise. Et l’on s’étonne que la qualité de l’enseignement dégringole ! Et des enseignants de Toliara osent dire que c’est la démocratie ! Et dire que ce genre de personnes se qualifie d’enseignants d’Université ! Quelle honte !!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.