Kidnapping à Tsaratanàna : Un candidat aux Législatifs arrêté pour suspicion de complicité.

Jacaranda

Le candidat aux élections législatives enlevé dimanche 10 mars à Tsaratanàna  est entre les mains de ses ravisseurs depuis cinq jours.  En effet, il  est toujours séquestré par ces derniers alors que la date limite pour le dépôt de candidature  a déjà  été déjà dépassée. Ce qui signifie que l’ambition de la victime de devenir député est  vaine.  Ce serait l’objectif de son rival si cela  s’avère être  le mobile du kidnapping de cet ancien Directeur régional de l’Education nationale de Betsiboka. Soupçonné d’être complice dans cet acte odieux, un prétendant candidat aux Législatives dans le district de Tsaratanàna vient d’être arrêté par la gendarmerie mardi 12 mars  pour enquête.  Cet individu  est l’adversaire politique de celui qui a été enlevé et  on  soupçonne que cela est la raison du kidnapping.  C’est ce qui ressort des aveux  de l’une des deux personnes déjà interpellées dans cette affaire. Quoi qu’il en soit, la gendarmerie affirme que seule l’enquête confirmera ou infirmera l’implication de cet homme dans cet acte. Il est à rappeler que le candidat pris en otage susmentionné a été enlevé par trois individus, alors qu’il était en route pour déposer son dossier de candidature auprès de l’OVEC de Tsaratanàna.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.