BNGRC : Pour une Nation résiliente aux chocs, et protégée de tous dégâts

Jacaranda

Nouvellement nommé à la tête du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC), le Colonel Elack Olivier Andrikaja a officiellement pris son poste. La passation de service entre lui et son prédécesseur a eu lieu vendredi 13 avril au siège de cette institution à Antanimora. Dans son allocution à cette cérémonie, il n’a pas omis de remercier le Président de la République et le gouvernement malgache de lui avoir accordé la confiance pour assumer ce poste. .Il a également remercié le S.E. sortant qui a dirigé avec succès le BNGRC pendant trois années. En définissant ses priorités, il a énoncé que son leitmotiv est « la confiance mutuelle étant fondamentale ». En effet, Ses priorités sont d’après lui, la transparence totale dans la gestion des aides humanitaires, l’utilisation des matériels selon la volonté des donateurs, la mise en place de leadership fort, le renforcement de la collaboration entre le BNGRC et ses partenaires techniques et financiers, ainsi que la collaboration permanente avec toutes les autres institutions spécifiques de l’Etat. Il a alors exhorté tout le personnel à poursuivre à ses côtés les missions attribuées au BNGRC. « Nous sommes une équipe complémentaire où chacun joue un rôle spécifique, mais converge vers une vision unique de bâtir ensemble une nation résiliente aux chocs, protégée de tous dégâts, dans sa dimension sociale, culturelle, économique et environnementale pour un développement durable », a-t-il conclu.

A la place qu’il lui faut. Le Colonel Elack Olivier Andriankaja a déjà occupé ce poste pendant cinq ans (2009-2014). Ayant pris le goût d’en savoir toujours plus. Il a profité de ses expériences en « protection civile » pour approfondir ses connaissances, et en 2014, il a repris ses études de 18 mois à l’Université d’Antananarivo, au sein du Département Economie de la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie pour en sortir avec un diplôme de Master multidiscipline en Gestion des Risques et des Catastrophes. Il est issue de la 3e promotion de cette école, et parmi la première promotion bénéficiant d’une marque internationale de « International Centre of Excellence » ou ICoE de l’Integrated Research for Disaster Reduction de l’UNISDR. Être à la tête du BNGRC serait alors pour lui la concrétisation d’une conviction professionnelle pour servir la Nation.

T.M.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. · Edit

    « The rigt man at tahe right place ».Mirary soa ho anao.Miankina aminio departemanta io ny ain’olona marobe…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.