Kidnapping à Itasy : Un enfant de trois ans retrouvé à Andilamena

Jacaranda

Désormais l’acte de kidnapping est bel et bien un phénomène national à Madagascar. C’était vraiment surprenant quand la brigade des affaires criminelles de la Police nationale Anosy (BC) a convoqué la presse hier pour exposer le cas d’un enlèvement d’enfant dont l’objectif consiste vraiment à un véritable acte de kidnapping. Cette fois-ci il ne s’agit pas d’un « Karàna » comme d’habitude mais l’affaire concerne desMalgaches. Trois individus, un homme et deux femmes poursuivis d’avoir enlevé un enfant de trois ans ont été déféré au Tribunal de Première Instance d’Antananarivo Anosy hier. L’affaire remonte au 24 mai quand les parents de l’enfant en question ont signalé la disparition de leur fils à Soavinandriana – Itasy. Le 25 mai, les parents de l’enfant ont reçu un appel téléphonique leur réclamer une somme de 10 Millions Ariary en échange de la libération de leur progéniture. C’était en ce moment que les parents se sont rendu compte que leur fils est pris en otage. Ayant confiance aux forces de l’ordre qui étaient déjà mises au courant de cette affaire, les proches de l’otage ont versé 1 Million Ariary au numéro utilisé par les ravisseurs. En fait et selon la police qui se chargeait de l’affaire, cette concession de la part des parents n’était qu’un moyen pour identifier le propriétaire du téléphone utilisé par les malfaiteurs. A partir de cela, la Brigade Criminelle s’est rendue compte que les ravisseurs se trouvaient à Ivandry suite à la collaboration avec l’opérateur téléphonique à qui relève le numéro utilisé. Le 03 juin, les parents de la victime ont encore reçu un appel réclamant de l’argent. Informé de la nouvelle donne, la BC a détecté l’origine de l’appel toujours en collaboration avec les opérateurs téléphoniques, a réussi à localiser les malfaiteurs qui se trouvaient à Andilamena. Ainsi, des éléments de la BC appuyés par des policiers du commissariat d’Andilamena se sont rendus sur place. Une descente qui a débouché à l’arrestation des trois individus sus mentionnés avec l’enfant enlevé. L’enquête a révélé que deux des trois suspects étaint des amants. L’amant serait un fils illégitime du père de l’enfant enlevé. Ayant réussi à s’intégrer dans la famille, il a eu la confiance de son père qui est un opérateur économique bien connu dans le secteur du transport à Itasy. Depuis, il aurait été considéré comme un membre de la famille. La preuve l’opérateur lui a confié des affaires importantes comme la collecte de produits locaux d’une valeur d’environ 3 Millions Ariary à chaque opération. Ce qui est étonnant est de savoir pourquoi il s’est mis dans cette tromperie. Etant donné que la troisième personne qui était arrêtée avec lui est sa copine à Andilamena n’est autre que la sœur de sa maîtresse.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.