Parachutistes accidentés : Un colonel toujours sous soins intensifs

Jacaranda
Le colonel Rapanarivo et le lieutenant Toky Rakotonirainy aurait dû participer a cet événement du 26 juin

L’incident survenu le 24 juin 2019, lors de l’entraînement des parachutistes de l’Armée Malgache, ne serait inaperçu par les Malgaches. Cet entraînement s’est déroulé en vue de la séance de démonstration de la Force d’intervention de l’Armée malgache à la célébration de la Fête nationale du 26 juin, au stade de Mahamasina. Le ministre de la Défense nationale, le Général de Division Jean Richard Rakotonirina, a affirmé quant à lui que cet accident l’a beaucoup affecté. Portant respectivement le grade de colonel et celui de lieutenant, les deux officiers accidentés auraient dû présenter aux Malgaches quelque chose de fantastique, pour démontrer la valeur de l’armée malgache. Une parade qui aurait dû confirmer, avec l’acquisition de nouveaux aéronefs dotés par le président de la République Andry Rajoelina, le nouvel élan de la Force aérienne de l’Armée Malgache. D’après lui, ce nouvel élan ne concerne pas simplement la force navale, mais également toutes les entités des Forces de l’ordre, ainsi que les organisations étatiques et civiles œuvrant au développement de ce pays. Raison pour laquelle le Général Richard Rakotonirina espère que la célébration de ce 59eanniversaire du retour à l’Indépendance de Madagascar, et les 59 ans de la création de l’Armée malgache, vont réveiller l’esprit du patriotisme et de la solidarité chez les Malgaches, comme il est recommandé par le slogan de la célébration de cet événement pour l’année 2019. Selon les informations recueillies auprès du service de la communication du ministère de la Défense nationale, le lieutenant Toky Rakotonirainy, qui est l’un des blessés dans cet accident, est sorti de l’hôpital militaire de Soavinandrina, hier. Toujours mal en point à cause d’un traumatisme au niveau du fémur, le colonel Rapanarivo suit encore un traitement auprès de cet établissement hospitalier.

T.M.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Mirary soa e !
    Ndriiiiiiiii ! Même un Colonel parachutiste ne sait plus comment sauter et atterrir de nos jours !

  2. – Mirary fahasitranana aingana saingy indro kely : Hatsaharo io fanaovana HETSIKA hoan’ny sasan’io faha tsy miteraka voka-tsoa ho anareo io.

  3. Bonjour,

    Je souhaite un prompt rétablissement à ces militaires, afin qu’ils puissent rejoindre leur foyer.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.