Ménage à trois à Toliara : Adultère consentie, entre mari et femme

Jacaranda

Madame, directrice de l’EPP, la quarantaine, emmène son amant à la maison. Le mari, par contre, n’a pas le droit de faire venir son « deuxième bureau » au domicile conjugal, bien qu’il dispose d’une chambre à part. Il est employé de bureau dans une société commerciale à Toliara. « C’est convenu comme ça. Tous les deux, nous pouvons nous satisfaire chacun de notre côté. Par contre, je ne veux pas qu’on me traine dans un hôtel, ce n‘est pas de bon goût » explique la directrice. Le ménage à trois marche bien, sans fracas ni conflit. Les deux messieurs s’entendent et donnent satisfaction à Madame la Directrice. La voisine parle d’un « ménage exemplaire » où les deux enfants du couple, encore collégiens, évoluent sans problème, au milieu des frasques des parents.

Charles RAZA

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.