Toliara : Un atelier de fabrication d’armes artisanales découvert

Jacaranda
Quel est le nombre  d’armes se trouvant actuellement entre les mains des bandits ?

Ce n’est pas étonnant si les forces de l’ordre ont eu du mal à lutter contre les actes de banditisme dans les régions réputées zones rouges comme le Sud du pays. L’insécurité règne parce que les malfaiteurs ne sont plus obligés de se procurer des armes ailleurs. La découverte effectuée par la police nationale dans la ville de Toliara a permis d’affirmer que des Malgaches sont désormais capables de fabriquer des armes comme celles utilisées par les Forces de l’ordre, pour ne pas dire  de même qualité que celles qui sont produites à l’extérieur.  Dimanche 11 août 2019, des personnes de bonne volonté ont informé la Force d’Intervention de la Police nationale sur l’existence d’un atelier de fabrication d’armes dans le quartier de Tsimenatse II, dans la commune urbaine de Toliara. Ainsi, des policiers ont débarqué sur les lieux après avoir obtenu un mandat de perquisition donné par le tribunal. Ils sont alors tombés sur le pot au rose. La fouille effectuée dans le domicile du suspect a permis de saisir quatre pistolets automatiques et 11 fusils de chasse de calibres différentes, tous de fabrication artisanale. Ce n’est pas tout, des outils et des pièces de toutes sortes (perceuses, scies à métaux) pour confectionner des armes ont été également dénichés sur place. 300 grammes de poudre explosive pour fabriquer de balles ont été également trouvés sur place. Ainsi, les policiers ont tout de suite arrêté le propriétaire de la maison qui n’a  dénoncé aucun complice. Actuellement, le suspect est gardé à vue auprès du service de la police judiciaire de Toliara pour la continuité de l’enquête. Il est à rappeler que la semaine dernière, une autre petite usine de fabrication d’armes artisanales a été également dénichée par la gendarmerie à Soanala, dans le district de Betroka.

T.M.

Blueline Air Fiber

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Monsieur Jean Laborde du temps de Ranavalona I° avait rêalisé une Fonderie et coulait des canons et d’autres choses.Actuellement la l’Industrie metallurgique manque cruellement et nos ferailles et MINERAIES sont exportés au lieu d,être élaborês sur place
    Or ,il y a beaucoup de composants dans un mineraie dont certains sont de très grande valeur quoique rzres et d’extraction plus élaborée. Comme les Terres rares diverses et l’or.
    Ainsi si BASE TULEAR s’obstine à EXPLOITER la zone des MIKEAS, elle n’est que la tête de toute une industries,qui n’UTILISERONT AUCUN RESSORTISSANT DE TULEAR ,resté simple condicteur de camion ou d’engins.
    Mais revenons à notre sujet de fabricant d’ARMES
    En effet,comme je disais,Jean Laborde fabriquait dejà des canons à Madagascar et NOS GOUVERNANTS SUCCESSIFS jusQu’À AUJOURD’HUI EMPRISONNENT ceux qui s’EVERTUENT à en fabriquer.
    Mais POURQUOI des ARMES?
    Il y a plusieures raisons,mais la raison ESSNTIELLE pour BEAUCOUP est de piuvoir se defendre en cas d’attaque ou de dissuader tout ANTAGONISTE potentiel.Faire peur aux autres et se faire respecter,voire pouvoir imposer,dominer les autres.
    Une arme quelconque est donc un symbole de PUISSANCE er celui qui rna le plus sophistiqùée IMPOSE.
    Ainsi il y a ARMES et ARMES et pour nous à Madagascar seules LES MEMBRES DES FORCES DE L’ordre et les militaires DETIENNENT legalement LES ARMES DE GUERRE et de DESTRUCTION MASSIVE( grenades,mortiers,blindé…..) et les fusils de chasse pour le citoyen lambda.Mais il y a les cartouches dont certaines qui destinées pour les gros gibiers étaient mortelles pour l’homme à moyenne distance (chevrotine,bala fatsaka) et le plomb utilisé de doffetentes tailles.
    Mais très vite,des armes de guerres se retrouvent utilisées dans le banditisme.Qui peut les utiliser,sinon que des personnes qui ont été initiées dans le maniement des armes,ou formés par des militaires ou ex militaires,..
    Comme les armes etrangéres coutent chères,et qu’il y des bricoleurs qui ont besoin d’argent et devenir plus riches que d’autres,ils volent,ou bricolent les armes des garnisons et les livrent à des preneurs avec beaucoup de complcités intêressée ,car seul le gain compte,et la Notoriêté protège.Tsy matimanota,manampahefana,Lehibe……Devant tout ça certaines personnes essaient de se defendre comme elles peuvent et versent sciemment ou inconsciemment DANS L’ILLEGALITÉ

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.