Aéroport d’Ivato : Un ressortissant étranger sème la terreur, la société MADA OZI porte plainte

Ayant débarqué à l’aéroport international par le vol d’Ethiopian Airlines en provenance d’Addis -Abeba samedi 25 Août vers 13 heures 30, un ressortissant étranger a fait un scandale à l’Aéroport international d’Ivato. Cet individu est entré dans le bureau de la société MADA OZI qui s’occupe du service de visa auprès de cet aéroport. Une fois sur les lieux, il a posé beaucoup de questions au chef de site de cette société. Il lui  a   demandé s’il  était de l’AMETIS. Ce dernier a alors répondu  par la négative en précisant qu’il est de la MADA OZI. Après cela, il a commencé à hurler tout en adressant de propos vexatoires à ce responsable en accusant l’employeur de celui-ci d’avoir fait quelque chose de louche. Il est allé jusqu’à insulter et menacer de mort son interlocuteur. Pendant ce temps, il n’a pas cessé de filmer les lieux avec son téléphone portable. C’est pourquoi, des éléments de la Police de l’Air et des  Frontières (PAF) sont intervenus pour calmer la situation tout en confisquant le téléphone de cet individu.

Selon les informations, ce ressortissant étranger n’était autre que le directeur des Affaires juridiques d’une grande entreprise ayant  acheté la société AMETIS qui était auparavant le titulaire du contrat pour la mise en œuvre du projet eVisa à l’Aéroport d’Ivato. Depuis novembre 2018, le Ministère de la Sécurité publique (MSP) a résilié ce contrat pour non-respect des cahiers des charges de la part de l’AMETIS. Actuellement ce projet eVisa est exploité par la MADA OZI qui est une société purement malgache, anciennement sous-traitant dans ce projet mais assurait déjà les 90% du travail. Le MSP qui est l’autorité délégante avait  mis  en régie  le système par MADA OZI, explique un haut responsable de cette société. D’après lui, le MSP a désigné cette dernière comme prestataire de service après cette mise en régie car il n’a pas constaté des problèmes dans sa gestion. En effet, ce responsable estime que ce ressortissant étranger aurait agi ainsi car il se serait senti trahi par ses partenaires  de l’AMETIS  précise-t-il, en espérant en même temps que ce projet eVisa   est  avec AMETIS. Il affirme que MADA OZI a déjà porté plainte contre ce monsieur pour perturbation des lieux de travail, menaces de mort  avec insulte et violation d’image , ainsi que pour violation du territoire de la PAF . Il  est en effet interdit de filmer dans cet aéroport.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Raha malagasy non nanao izay dia efa nigadra. Mba tokony ialana ny te-tsaina voazanaka toa izany

  2. C’est quoi unpays indépendant depuis 60 ans ? En Algérie ,Egypte ,Irak ,Iran , Indonésie ,Malaisie etc ,un tel bouriquot est tout de suite condamné à mort sans procès . Levez-vous chers compatriotes malgaches, on en a marre d’être considérés comme des animaux . Merci .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.