Toamasina : Une bande de voleurs à main armée arrêtée par la FIP

Trois téléviseurs à écran plat, quatre motos-scooters et quelques armes blanches dont des sabres. Des éléments de la Force d’intervention de la Police nationale (FIP) à Toamasina ont découvert ces objets durant la fouille d’une cachette des bandits dans la ville de Toamasina, la nuit du 12 au 13 septembre. Ils ont obtenu ce résultat quand ils étaient en train de poursuivre trois individus qui ont attaqué le domicile d’un particulier dans le quartier d’Andranomadio. 2.500.000 ariary y ont été dérobés. Une fois alertée de cet acte de banditisme, des éléments de la FIP qui étaient en patrouille permanente dans la localité se sont rendus sur place pour traquer les malfaiteurs. Arrivés à temps, ils ont vu ces derniers en train de s’enfuir en direction de l’endroit réputé lieu de refuge des bandits appelé « Ex-Relax ». La course-poursuite a été enclenchée. Pris au dépourvu, les fugitifs ont fini par se rendre pour être cueillis dans leur tanière. Selon les informations, ces trois individus font partie des brigands auteurs de plusieurs vols à main armée et objets des plaintes déposées auprès de la Police. La réussite de cette opération confirme la détermination de la FIP ainsi que de la Police nationale en général de lutter contre l’insécurité qui prévaut dans le Grand Port ces derniers temps. Déférés au Parquet, les suspects se trouvent actuellement en prison.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.