Morombe : Grogne des producteurs d’oignons

La collecte d’oignons dans le district de Morombe, plus précisément dans la commune rurale d’Antanimeva, région Atsimo-Andrefana, a débuté dans une ambiance morose. A en croire à la grogne des producteurs qui ont vu le prix du kilo sur le marché vendu à 400ar. Un prix de cession qui comme soulignent ces producteurs, ne permet pas de couvrir les coûts d’exploitation sans cesse croissant. Une situation liée en partie à la loi de l’offre et de la demande. Les collecteurs sur place se font prier et sans parler du mauvais état des routes qui desservent les zones de production jusqu’à la commune d’Antanimeva et ses environs. Une question qui remet sur le tapis, la crédibilité des projets- programmes œuvrant dans le domaine du développement de la production agricole pour une meilleure ouverture sur le marché local. A l’allure où vont les choses, beaucoup reste à faire pour un vrai développement, et assurer un bien-être aux producteurs ruraux qui constituent plus de 80% de la population.

Anastase

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Oui, le prix de l’oignons à Antanimieva est très dérisoire, vu les efforts fournis, le prix des intrants etc… et les collecteurs profitaient de la saison de récolte , très abondante en ce moment, pour acheter à bas prix le kilo ( 400 Ar) . A méditer !!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.