World clean-up Day : Un écho favorable à Toliara

Jacaranda

Ils sont vingt-deux, mais travaillent comme le double de l’effectif.  Des jeunes de 22 à 35 ans, plus de garçons que de filles, composant l’association « Fitsinjova » qui veut dire « qui scrute loin ». Ce samedi  21  septembre a été choisi par Fanomezantsoa Thierry, président de l’association, pour nettoyer l’hôpital principal de Toliara. « La propreté est un gage de santé » a lancé le leader de « Fitsinjova », sensibilisant ses membres avant de débuter la tâche. « Travailler, pas palabrer », semble être la devise de « Fitsinjova » pour se solidariser avec « World clean-up Day » mais aussi « Tangnamaro, andron’olom-pirenena » qui se déroulait, ce troisième samedi, un peu partout dans l’île. « Agrivet » a fourni le nécessaire pour pulvériser et dératiser, comme prestataire. Les services de protection des végétaux et de l’environnement ont encadré l’opération, sous l’égide de l’adjointe du directeur de l’Hôpital.

« Fitsinjova » n’a pas encore un an mais roule déjà comme un Club de service. Les membres bougent, s’animent comme des enfants qui ont de l’énergie à dépenser. Après avoir sué à l’Hôpital Be, ils sont partis prêter main forte à d’autres jeunes, du côté du Port de Toliara.

Charles RAZA

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.