Fausses monnaies : Quatre personnes arrêtées, 12 000 000 ariary de faux billets saisis

Jacaranda

Les résultats réalisés par la Police nationale la semaine dernière dans la Capitale et dans la région Sava permettent de penser à l’existence d’un réseau bien structuré de faussaires de monnaies opèrant dans le pays.

Face aux doléances de la population sur la circulation des faux billets de banque dans la ville de Sambava, beaucoup en étaient déjà victimes, le commissariat de la sécurité publique de ce district a décidé d’ouvrir une enquête sur ce fait. Nantis des informations fiables et avérées, les enquêteurs ont réussi à traquer deux personnes reconnues impliquées dans cette affaire, mercredi 23 octobre. Elles ont été appréhendées dans le quartier d’Antaimby. Ayant reconnu leur culpabilité, ces individus ont avoué avoir participé à ce crime. Leur mode opératoire est simple. Ils échangent le faux billet des 20.000 ariary contre un authentique de 10.000 ariary. 500 billets de 20.000 ariary, soit 10.000.000 ariary, tous des faux, ont été découverts chez eux. La suite de l’enquête a conduit les policiers à Antalaha le jeudi 24 octobre où ils ont pu mettre la main sur un autre complice. Des matériels et accessoires utilisés dans la fabrication des faux billets ont été saisis chez lui. L’enquête a également révélé que les malfaiteurs ont commencé à faire ce forfait depuis longtemps, le chef du commissariat de Sambava, le Commissaire de Police invite le public à être vigilant surtout en cette période de campagne de la vanille durant laquelle l’argent coule à flots dans cette région septentrionale de l’île. Il affirme poursuivre les investigations pour la recherche des autres complices de ce crime qui est puni par la loi à un emprisonnement à perpétuité.

100 billets saisis à Tana. L’arrestation d’un autre individu en possession des 100 fausses coupures de 20.000 ariary dans le quartier des 67ha, le matin du vendredi 25 octobre constituerait une piste pour le démantèlement de ce réseau de malfaiteurs. Le suspect a été appréhendé alors qu’il était en train de chercher des clients pour mettre sur le marché cette grosse somme. Ce résultat grâce aux renseignements fournis par des personnes de bonne volonté. Le mode opératoire ressemble beaucoup à celui pratiqué par les deux individus arrêtés à Sambava. En reconnaissant être le propriétaire de cette fauuse monnaie, il affirme avoir eu l’intention d’échanger ces faux billets contre la moitié de leur valeur en vrais billets. Il ajoute qu’une personne à bors d’un 4×4 qu’il n’a pas pu identifier l’immatriculation lui a fourni cet argent. Si tel est vraiment le cas. La personne déclarée par le suspect serait-il de connivence avec celle qui a été arrêtée à Antalaha ? Déféré au Parquet samedi, cet individu a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.