Kidnapping : Des présumés commanditaires en fuite à l’étranger

Jacaranda

On admet que depuis ces deux derniers mois,  on entend moins souvent parler de  kidnapping de Karana. Ce fléau qui a failli noircir l’image du pays, n’a plus fait d’écho majeur grâce aux efforts déployés par les forces de l’ordre notamment depuis le début de cette année. Plusieurs personnes impliquées dans cette affaire ont été arrêtées et écrouées. Parmi eux figurent les nommés, Rasamy, Ralava dit Alain, Rams, Fy, Sôla. Réputés être des chefs de gang et auteurs de plusieurs enlèvements de ressortissants karana, aussi bien dans la capitale que dans les provinces, ces gens croupissent actuellement en prison. Quoiqu’il en soit, leurs incarcérations ne peuvent pas effacer les préjudices endurés par leurs victimes. Ces dernières qui ont perdu plusieurs hectares de terrains, des maisons, des voitures, et beaucoup d’argent pour servir de rançon en échange de la libération de leurs proches pris en otages par ces malfaiteurs. Ce qui fait penser que les familles de ces malfaiteurs continuent de vivre dans le luxe grâce aux fortunes qu’ils ont laissées . Le pire est d’entendre que les personnes arrêtées dans les kidnappings de grande envergure  jusqu’ici, ne seraient que des exécutants ou des simples mercenaires. Les commanditaires dont des ressortissants karana sont toujours en cavale. Ils se sont enfuis à l’étranger, à entendre les doléances du collectif des Français d’origine indienne de Madagascar (CFOIM). Une association qui ne cesse de dénoncer ce crime depuis sa création. La question se pose alors sur l’application de la législation sur les biens mal acquis.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.