Meurtre d’un camionneur à Iavoloha : Le drame lié à la découverte d’une cargaison de 700 cartons de cigarettes à Ambanitsena

On espère que l’enquête sur le meurtre d’un camionneur, dont le cadavre a été découvert dans un caniveau à Iavoloha, mercredi matin, est sur la bonne voie. Il en est de même de celle relative aux 700 cartons de cigarettes retrouvés abandonnés à Ambatolampy, commune rurale d’Ambanitsena, district de Manjakandriana, le même jour. Les informations recueillies auprès de la section de recherches des affaires criminelles de la Gendarmerie nationale à Fiadanana, ces deux affaires sont liées. En réalité, ces marchandises ont été transportées par le camion du chauffeur tué à Iavoloha. Ce véhicule a été également retrouvé à Ambohimangakely, dans le district d’Antananarivo Avaradrano. D’une valeur totale d’environ 1 milliard d’ariary, cette cargaison est sortie de la société de fabrication de cigarettes SACIMEM pour être acheminé vers la capitale. Ce qui signifie que ce camion a été braqué par les meurtriers dont l’objectif consiste , toujours selon les explications de la gendarmerie, à voler son chargement. Les gendarmes ont pu déjouer ce coup suite à leur renseignement, à entendre les explications du commandant de la section de recherches des affaires criminelles à Fiadanana.

Des hommes en treillis. Jusqu’à hier, aucun suspect n’était arrêté. Mais, le témoignage d’un habitant du quartier d’Iavoloha qui affirme avoir vu ce camion  la nuit du mardi au mercredi, pourrait constituer une piste pour les enquêteurs. Au micro du journaliste d’une station de télévision de la capitale, cet individu raconte que cette nuit-là, des véhicules Starex ont intercepté ce camion à Iavoloha. Quatre individus dont deux en treillis militaires (de couleur vert armée), sont sortis de ces véhicules. Ces gens auraient contrôlé le papier de ce chauffeur. Pendant ce temps,  une altercation aurait eu lieu entre les deux parties. Puisque l’un des assaillants lui a jeté un regard méchant, il affirme être obligé de continuer sa route. Le matin, il affirme revenir sur les lieux après avoir entendu l’existence de ce meurtre. Il a confirmé que la victime est le chauffeur qu’il a vu la nuit. Affaire à suivre.

T.M.

 

 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.