Circulation pendant la fête de la fin d’année : 1 700 policiers à mobiliser pour atténuer les embouteillages

Comme chaque fin d’année, la circulation dans les rues de la Capitale devient de plus en plus problématique. Les embouteillages s’intensifient. Pour satisfaire les usagers, le ministère chargé des Transports, l’Agence des transports terrestres, le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère de la Sécurité publique, la préfecture de la ville d’Antananarivo, et la commune urbaine d’Antananarivo ont pris de nouvelles dispositions pour faire face à ce problème devenu chronique dans la vie quotidienne des Tananariviens. Cela est rendu possible grâce à une série de concertations entre ces entités qui ont rencontré la presse hier pour faire une déclaration commune. Parlant au nom des conférenciers, le ministre de la Sécurité publique (MSP), le Contrôleur général de police, Roger Rafanomezantsoa a annoncé les quatre points essentiels des mesures à prendre. D’après lui, le contrôle et la gestion de la circulation au niveau des 10 ronds-points les plus touchés par les embouteillages dans la Capitale (Ampasika, Tanjombato (Filatex), Analamahitsy, Ampasampito, Ambanidia, Ambodimita, Antanimena, seront renforcés. Tsarasaotra, Ambohijatovo, Anosizato), à travers la multiplication du nombre de policiers installés à ces endroits. Ces ronds-points sont déjà pris comme des zones pilotes dans le programme « Quick win » du ministère de la Police nationale pour alléger les embouteillages dans la ville d’Antananarivo. Des policiers municipaux se chargent de la régulation des cadences des bus au niveau des arrêts. La commune urbaine procédera au ramassage des voitures illégalement stationnées sur les trottoirs et dans les endroits interdits dont la présence perturbe la fluidité de la circulation. Le ministre affirme que des sanctions seront immédiatement appliquées lorsqu’il y a infraction flagrante. Les récalcitrants seront verbalisés sur le champ. Parlant particulièrement de la Police nationale, 1.700 policiers sont affectés à l’application de ces nouvelles dispositions qui sont déjà en vigueur depuis le 17 décembre et ce jusqu’au 4 janvier 2020.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.