Franc-maçonnerie : Le procès d’un grand maître renvoyé en janvier

Prévu se dérouler hier, le procès opposant un grand maître d’une organisation franc-maçonnique et un membre de sa propre organisation, est reporté au 7 janvier 2020. Ce report a été décidé par le tribunal des référés, suite à la demande des deux protagonistes. En réalité, ce report a fait suite à des rumeurs qui circulent ces derniers temps sur l’accusation portée contre l’accusé. Il est soulevé qu’un nouveau chef d’inculpation accusant le plaignant pour diffamation à l’encontre de l’organisation de laquelle il est membre, a été déposé auprès de la Justice. Cela aurait constitué une nouvelle donne pour remettre  en cause ce dossier ; lequel attire l’attention des personnes intéressées par ce cercle, qui semble jusqu’ici mystérieux pour le commun des mortels. Raison pour laquelle, certains membres de la presse sont venus nombreux au tribunal Anosy pour assister à ce procès avorté. Présent sur les lieux, le plaignant a dénoncé cette nouvelle accusation. Il affirme n’avoir cité exclusivement dans sa requête que le nom du grand maître. Cela pour répondre aux idées colportées auprès des autres membres de l’organisation en question en vue de créer, selon ses dires, une piètre campagne de dénigrement ourdie par quelques individus aux abois pour une décision immature. On attend alors la suite de cette affaire qui sera de nouveau jugée au tribunal de première instance d’Anosy, en salle n°1, le 7 janvier 2020.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.