Fête de la nativité : 28 personnes arrêtées par la Police

La Police nationale n’a pas chômé pendant les deux jours de festivités de Noël, soit les 24 et 25 décembre. Hier, le directeur général de la Police nationale (DGPN) a présenté devant la presse les résultats des opérations de maintien de l’ordre et de la sécurité que les policiers ont effectuées dans la capitale et ses environs, pendant cette période. Ces résultats ont permis au DGPN de conclure qu’en général, la population de la ville d’Antananarivo, d’Antananarivo-Avaradrano et d’Atsimondrano a pu faire la fête dans le calme. En matière de sécurité, aucun acte de grand banditisme n’a été enregistré, malgré 14 cas de vols, dont trois ont été avortés. 28 personnes ont été arrêtées, dont 18 pour vols, 8 pour ivresse sur les voies publiques, et 2 pour trafic de chanvre indien. En ce qui concerne la circulation, secteur dans lequel la police nationale a mis beaucoup d’efforts, 13 accidents corporels ont été constatés, dont un a été pris en charge par la Gendarmerie. Deux cas d’incendie de maison ont vu l’intervention des éléments de patrouille de la police. Le DGPN a également signalé trois cadavres, découverts dans les rues. Ce bilan confirme les statistiques collectées par le service d’urgence chirurgicale de l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona. Pendant ces deux jours de festivités, ce service a enregistré 211 consultations contre 249 en 2018. 

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.