Police nationale : Dix nouveaux Contrôleurs Généraux ont reçu leurs galons hier

La remise de galons des Contrôleurs généraux de la Police à Ivato hier.

La journée d’hier était exceptionnelle pour la Police nationale. Le Ministère de la Sécurité publique l’a consacrée pour la tenue de la cérémonie de remise de galons à dix Contrôleurs généraux de police, neuf Commissaires divisionnaires de police, 29 Commissaires principaux et huit Commissaires de 1ère classe, nouvellement promus à ces grades respectifs. Organisée à l’Ecole nationale supérieure de la Police nationale à Ivato, cette cérémonie a constitué une occasion de dresser le bilan des activités de ce département durant l’année 2019. Une année qui était marquée par la concrétisation des stratégies adoptées par le ministre de la Sécurité publique, Contrôleur général de police Roger Rafanomezantsoa, dès son arrivée à la tête de ce département, a expliqué le Directeur général de la Police nationale, le Contrôleur général de police, Dany Marius Rakotozanany. Telle est l’application de la « Police de proximité » ou la Police proche de la population, c’est-à-dire que cette entité des Forces de l’ordre est disposée à collaborer avec le peuple en matière de protection et de prévention. Cela a permis à la Police de réaliser 41 186 rondes et patrouilles durant lesquelles, elle a pu intervenir dans 427 vols à main armée sur les 927 cas enregistrés durant l’année. 11O armes à feu et 495 munitions ont été saisies. 506 bandits réputés dangereux ont été arrêtés dont 29 ont été abattus en plein acte. 303 associations de malfaiteurs ont été démantelées. En ce qui concerne le kidnapping,  le DGPN affirme que des efforts ont été déployés pour lutter contre ce fléau qui noircit l’image du pays en matière d’insécurité. D’après lui, 19 cas ont été enregistrés au niveau de la Police nationale durant l’année 2019. Concernant la lutte contre les vols de bovidés, dans laquelle la Police nationale intervient également en milieu rural, elle travaille en collaboration avec les populations. Sur les 103 cas dans lesquels 1655 têtes de zébus étaient volées, 269 dahalo ont été arrêtés dont 29 ont été tués durant leur capture. Problème persistant et loin d’être résolu jusqu’ici, la recrudescence des vols d’ossements humains a obligé la Police nationale d’y intervenir. 917 opérations spéciales ont été effectuées 228,25 kgs d’os ont été saisis.

Ces statistiques ne sont que des exemples parmi les réalisations de ce département dont la compétence couvre d’autres domaines dont la circulation, la lutte contre les trafics de stupéfiants et de ressources naturelles. C’est la raison pour laquelle, en félicitant les nouveaux promus qui ont reçu leurs galons hier, le ministre de la Sécurité publique, Roger Rafanomezantsoa, a rappelé à ces officiers supérieurs la nécessité de l’abnégation et du courage dans l’accomplissement de leurs missions. Cela, pour l’honneur de cette institution et surtout, pour les biens de la population envers laquelle ils sont redevables.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.