Nosy Be : Un homme recherché pour détournement de 2,4 milliards d’ariary

Ayant projeté d’investir dans le secteur touristique à Nosy-Be, une société indienne se plaint d’être victime d’une escroquerie commise par un ressortissant malgache à qui a été confiée la réalisation de ce projet. Le suspect a réussi à détourner 2,4 milliards d’ariary de la société, déplore Me Justin Rasamimanana, avocat chargé de la défense de l’intérêt de cette société et Dhaliwaal Harman Singn, représentant de celle-ci lors d’une rencontre avec la presse, hier. Le présumé a pris la gérance de l’exploitation d’un site de Golf implanté par cette société à Dzamandzar (Nosy-Be) depuis l’année 2015. La procuration qu’il a obtenue lui confère, en tant que mandataire, toute opération de banque ouverte au nom de la société ainsi créée, dénommée Société Pearls Tourisme Malagasy SARL. Il est également autorisé à effectuer des retraits et transférer des fonds de la banque en question au nom de la société. En contrepartie, il est tenu à faire un compte-rendu à la société. Obligation qu’il n’a jamais honorée jusqu’à ce jour, affirme l’avocat. La société n’a cessé de réclamer tous les documents financiers des années 2015, 2016, 2017, 2018, et 2019 mais il n’a daigné répondre. Durant ces années, la somme colossale de 600 000 euros ou 2 400 000 000 Ar s’est volatilisée sans que le Sieur en question en établisse le moindre compte-rendu, précise l’avocat. Il ajoute que le pire est que le présumé a menacé les investisseurs dirigeants de la société Pearls Tourism Malagasy SARL de ne pas venir à Madagascar en argumentant que Madagascar est un pays dangereux pour les investisseurs. Il est allé jusqu’à menacer ses mandants de mort quand ceux-ci insistaient pour venir au pays. Totalement bouleversés et inquiets de la situation, ces investisseurs étrangers ont déposé plainte auprès du Pôle Anti-Corruption. Saisie de cette affaire, la brigade criminelle de la Police nationale à Anosy se sont déjà rendus à Nosy-Be pour arrêter le suspect. Malheureusement, ce dernier n’était pas présent sur les lieux. Ainsi, un avis de recherche contre cet individu a été lancé hier, a fait savoir Me Justin Rasamimanana. 

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Cet affaire uni à l’autre des 20 milliards détournées montre que Mada en tant que Pays pauvre d’abord doit arrêter ces vols d’argent avant de demander des aidés à l’étranger, a mon avis.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.