Armée malagasy : Les sous-officiers rappelés à l’ordre, le COSOFAM dissous 

Soumis et gérés par la loi 96-029 fixant les règles de commandement dans l’Armée, les sous-officiers de l’Armée malagasy respectent méticuleusement tous les dispositifs dictés par cette législation. Et cela en conformité avec l’application des articles 1, 3, 6, 7, 8 du décret 97-1133 relatif à cette législation. Représentant ses confrères dans l’Armée malgache, l’adjudant-chef Jeannot, président des sous-officiers du 1er Régiment des Forces d’Intervention de l’Armée à Ivato (1er RFI) a rappelé cette obligation devant la presse, hier au ministère de la Défense nationale à Ampahibe. Il affirme que les sous-officiers sont tenus à exécuter les ordres donnés par leurs supérieurs. En effet, cette déclaration ne serait qu’un rappel à l’ordre adressé aux militaires qui ont fait des déclarations au nom des Corps des sous-officiers de l’Armée malgache (COSOFAM) sur les réseaux sociaux ces derniers temps. Acte que l’adjudant-chef Jeannot Andrianirina dénonce parce cela ternit l’image de l’Armée malagasy. D’autant plus que ces déclarations revêtent des caractères politiques. Pour éviter cela, il annonce la dissolution du COSOFAM. « Actuellement, on parle de président des sous-officiers qui est institué dans chaque régiment », explique-t-il. Parlant toujours au nom de tous les sous-officiers, il affirme ne plus tolérer la manipulation des militaires pour des fins politiques au profit d’une minorité. D’après lui, les sous-officiers sont solidaires et toujours disposés à collaborer avec les autorités à tous les niveaux pour réaliser les « velirano » du président de la République. Et cela pour concrétiser le rapprochement entre la population et l’Armée dans l’intérêt supérieur de la Nation. L’adjudant-chef a tenu à souligner que la déclaration d’hier a déjà obtenu l’aval du général de Division Théophile Rakotonirina, Chef d’Etat-Major Général de l’Armée Malagasy. Cette rencontre a vu la présence de tous les présidents des sous-officiers de tous les régiments existant au sein de l’Armée.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. – Bien Huilés, bien Graissés les Toutous restent maintenant bien sages. Attention les Indos-Pakistanais sont là. Douce Madagascar, le pays de mon enfance…Vraiment ma patrie je te plains.

    – Tsimba hoe: Hiaro anao izahako ry Fireneko !!
    – Faha hiharo anao izahako ry Velirano.

    Bravo les Gars- Félicitations..

  2. Punaise !!!! Qui a appris à ces sous-fifres, qui n’arrivent même pas à se mesurer aux dahalo, de gifler un Officier Général ?
    Réponse : les Bac-3.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.