Ambohimanarina : Un grossiste de cannabis opère librement

Intervenant sur les ondes d’une radio privée de la capitale, un habitant dans le sixième arrondissement de la commune urbaine d’Antananarivo dénonce l’existence d’un grossiste de cannabis opérant dans le quartier d’Ambohimanarina. D’après lui, ce trafiquant de drogue agit en toute liberté sans être inquiété. Raison pour laquelle il estime que ce hors la loi bénéficierait de la protection de quelqu’un de haut-placé. Il ajoute que ce commerçant de stupéfiant assure le ravitaillement de presque la totalité de cannabis écoulée dans la ville d’Antananarivo. « Mais le problème est de voir qu’il n’a jamais été interpellé ni arrêté », déplore-t-il.  Il admet cependant que des efforts ont été déployés par le régime en place et les forces de l’ordre pour lutter contre la vente et la consommation de drogue. Dans ce sens, il a félicité la destruction de plantations de cannabis sur une superficie de 20 ha dans la commune d’Andriry, district de Betroka la semaine dernière. Une opération qui a vu la participation du Premier ministre, Ntsay Christian, en compagnie des hauts responsables des forces de l’ordre lors de sa descente dans cette localité pour constater de visu l’évolution de la situation en matière de sécurité. Cette partie Sud de l’île étant réputée “ zone rouge” auparavant. Cet habitant veut alors interpeller les forces de l’ordre sur ce fait qui prévaut à Ambohimanarina, où un commissariat de la Sécurité publique est implanté depuis des années. Face à cette dénonciation, la Police nationale tient, pour sa part, à préciser que le commissariat des arrondissements est installé pour assurer la sécurité publique. Puisqu’on parle ici de cannabis, la Police nationale dispose d’un service spécialisé dans le traitement de ce genre d’affaire. Cela n’empêche cependant pas les policiers du commissariat d’y intervenir, mais cela se fait à partir de la recherche de renseignements qu’ils devront communiquer à ce service spécialisé. Quoi qu’il en soit, le commissariat d’Ambohimanarina a déjà fait preuve de son efficacité si l’on se réfère aux résultats qu’il a obtenus ces derniers temps. Des contrevenants ont été arrêtés et emprisonnés. Mais, cela n’est pas encore suffisant vu la prolifération de ce fléau dans la capitale.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.