67 ha : Une femme arrêtée pour outrage et rébellion 

Le vendredi 27 mars vers 15h30, des policiers ont arrêté une femme pour outrage et rébellion dans le quartier des 67 ha. Propriétaire d’un bar dans la localité, cette dernière n’a pas respecté les dispositifs mis en place pour la lutte contre la propagation du coronavirus. Les regroupements sont interdits et il y a des heures prescrites pour l’ouverture des lieux de commerce. Vers 15h, le bar recevait encore des clients. Sommée de fermer les portes de son établissement, la femme a refusé d’obtempérer tout en proférant des propos outrageux à l’endroit des éléments des forces de l’ordre. Elle est allée jusqu’à inciter ses clients à se soulever contre eux. Selon les informations, la propriété du bar a déjà été avertie les 20 et 21 mars. Cette décision prise par la police nationale est fortement louable et elle sera suivie dans d’autres quartiers de la ville d’Antananarivo. D’autant plus que le président du Centre de commandement opérationnel pour la lutte contre le COVID-19, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, a déjà annoncé l’application stricte de toutes les dispositions pour l’effectivité du confinement des 15 jours, dicté par le président de la République Andry Rajoelina. 

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.