Faits-divers du mardi 31 mars 2020

Andravoahangy : Intervention rapide de l’équipe du centre opérationnel 

Mardi, en pleine matinée, un homme presque inconscient a été retrouvé par les piétons dans une ruelle à Andravoahangy-Ambony. Et comme toujours, la panique s’est installée après un événement pareil. A la seule différence que cette fois-ci, les gens ont eu le bon réflexe d’alerter le centre opérationnel de la lutte contre le coronavirus, via le numéro vert. L’évacuation sanitaire a été effectuée dans les règles de l’art. Outre les soins de réanimation, le patient a passé le dépistage du Covid-19. Les résultats n’ont pas été divulgués, dans l’obligation du secret médical.

Tsaralalàna : Une mère incarcérée pour avoir tabassé son enfant 

Sa fille a tout juste deux ans. Elle a eu ses deux pieds fracturés et n’arrive plus à se lever. L’auteure de cette atrocité n’est autre que sa mère. Témoin de l’acte, le voisinage a fini par saisir la police des mœurs et de la protection des mineurs. Les éléments de cette brigade ont mis la main sur la mère de famille et ont assuré le transport de la victime dans un établissement de santé. Traduite devant le Parquet à Anosy, la mère a été placée sous mandat de dépôt à Antanimora pour coups et blessures volontaires. La fillette, quant à elle, a été remise à un centre d’hébergement et de réinsertion sociale. 

Cybercriminalité : Une autre audition ce-jour

Une autre affaire de cybercriminalité passera ce-jour à la gendarmerie du Toby Ratsimandrava. Selon nos informations, le dossier a comme partie civile l’État malgache. Ce qui laisse penser à une sorte de diffamation via internet et, probablement, sur le réseau social Facebook. Il reste à savoir si l’affaire fait partie de ces invectives entre les activistes qui se cachent sous des comptes « fake », mais les masques finissent par tomber à la suite des investigations policières. Dans le pays, le nombre de plaintes à ce sujet monte en flèche et beaucoup se retrouvent déjà en prison bien que le code sur la cybercriminalité ne sanctionne pas de peine d’emprisonnement de tel délit. 

Recueillis par D.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.