Vidéo obscène sur Facebook : L’auteur placé sous mandat de dépôt à Toamasina

Poursuivi pour cybercriminalité, l’individu ayant partagé une vidéo montrant l’exploitation sexuelle d’enfants sur les réseaux sociaux le mois de mars dernier, est actuellement en prison à Toamasina. La publication de cette séquence obscène a choqué les utilisateurs de Facebook. Il s’agit d’un acte puni par la loi 2014-006 du 17 juillet, relative à la cybercriminalité. Par le biais de son service de lutte contre la cybercriminalité, la gendarmerie nationale a alors ouvert une enquête pour rechercher l’auteur. Suite à l’investigation menée par les spécialistes en la matière, il a été localisé à Toamasina. Il a été arrêté le 30 mars et remis à la section de recherches criminelles de Toamasina pour la continuité de l’enquête. Pour rappel, cette séquence vidéo n’a pas été tournée à Madagascar. Déféré au parquet en début de semaine, le cybercriminel a été placé sous mandat de dépôt à la maison centrale d’Ambalatavoahangy, dans la ville de Toamasina. La traque de ce hors-la-loi est mise à profit par la gendarmerie pour rappeler que les auteurs d’actes allant à l’encontre de la loi susmentionnée devront être appréhendés, même s’ils utilisent un compte « fake ». 

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.