Gal Jean Aimé Rakotoniaina : Chef d’Etat-Major de l’Armée de terre

Actuellement, le Ministère de la Défense nationale entre effectivement dans la restructuration de l’Armée Malagasy. Au programme de cette restructuration qui entre dans le cadre de la politique générale de l’Etat (PGE), figurent le changement de dénominations des entités composantes de l’Armée et la gestion de personnel pour qu’il y ait rapprochement entre l’Armée et les populations. Dans ce sens, l’installation de nouveaux bataillons et la mise en place des unités appelées « détachement spécial de sécurité » (DSS) à travers l’île devront être réalisées pour lutter contre l’insécurité. Et cela ira de pair avec la poursuite des actions civilo-militaire (ACM) déjà en cours depuis l’année dernière. Ces différents projets ont été soulevés durant la prise de service du nouveau chef d’Etat-Major de l’Armée de terre, le général de Brigade Jean Aimé Rakotoniaina qui a pris le commandement de tous les « corps autonomes » au sein de l’Armée de terre, lundi 11 mai à son siège à Andranoambo (ex-Corps des Forces de développement). Cette passation de commandement a alors eu lieu après celui du commandement des forces d’intervention de l’Armée (COMFIA) déjà effectuée il y a quelques semaines.  Ces corps autonomes sont : le CAPSAT, le 1°RTS, le Bataillon RECAMP, CPC, 1°RG, et le 2°RG. Dans son discours à cette cérémonie, le nouveau nommé était ferme sur sa détermination à respecter et à faire respecter la hiérarchie et la discipline au sein de l’Armée.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. – FOSITRA-FOSITRA, Tafika Manontolo tsy misy hilaina an’ireo mihintsy. Misaotra anao Mateza

  2. Io izao dia karamaina amina millions hanao inona fotsiny ?
    Ilay firenena anefa mivelona @ hataka.

Poster un commentaire