Ambohibao Antehiroka : Un convoyeur de fonds braqué, 20 millions d’ariary dérobés

En cette période d’état d’urgence sanitaire, l’insécurité tend à prendre de l’ampleur alors que des éléments des forces de l’ordre circulent un peu partout dans la capitale et ses environs. Des attaques à main persistent, et certaines ont eu lieu même en plein jour. Ce qui signifierait que les malfaiteurs n’attendent que le moindre relâchement de la part de nos forces de l’ordre pour sévir. Le pire est de constater que les brigands agissent avec certitude pour ne pas dire qu’ils sont bien renseignés à propos de leur cible. Ce qui s’est passé à Ambohibao-Antehiroka, le 21 mai dernier, en témoigne. A bord de sa moto de marque Kymko Racing 125 CC de couleur bleue et grise, une femme a été attaquée par trois individus armés de deux pistolets automatiques. Selon l’information, la victime venait d’effectuer le recouvrement de fonds auprès des kiosques de mobile-money à Ivato quand les malfaiteurs l’ont interceptée sur la route intercommunale menant vers le siège du Bianco à Ambohibao. Après lui avoir barré le passage, les prédateurs l’ont menacée avec leurs armes et ont dérobé une somme de 20 millions d’ariary et deux téléphones portables, ainsi que sa moto. Après l’acte, les malfaiteurs ont pris la fuite en direction opposée, l’une vers la route menant au Bianco et l’autre vers Ambatolampy-Ambohimanarina. Prise au dépourvu, la femme a cherché secours auprès des riverains qui ont tout de suite alerté la gendarmerie la plus proche. Débarqués sur place quelques minutes plus tard, des gendarmes de la brigade d’Ambohibao-Antehorika ont tenté de poursuivre les malfaiteurs en érigeant des barrage sur tous les axes censés être empruntés par les fuyards. Malheureusement, cela n’a donné aucun résultat. Poursuivant l’enquête, la gendarmerie du poste avancé d’Antehiroka a retrouvé la moto de la victime abandonnée dans le quartier d’Ambohidroa-Ambohimanarina, en début de la soirée du 21 mai, plus précisément vers 19 heures 30 minutes. Les circonstances de ce braquage font penser à un acte prémédité. Selon la dernière information, aucun suspect n’a encore été arrêté.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.