Analavory : Un dahalo tué par balles, un autre capturé vivant par la gendarmerie.

Grosse prise de la gendarmerie. Un « dahalo » ou bandit de grand chemin  a été capturé vivant et un autre a été mis hors d’état de nuire. Tel est le bilan de l’intervention de la brigade de la gendarmerie d’Analavory, dans la région Itasy pour arrêter une escouade de malfaiteurs qui a volé sept bovidés dans le fokontany Ankotrabe, commune rurale d’Analavory , la nuit du mercredi 17 juin. Selon l’information, la gendarmerie a été alertée de cet acte de banditisme vers 19 heures 10 minutes. Des gendarmes montés sur des motos, se sont tout de suite dépêchés sur les lieux. La rapidité de leur intervention et appuyée par des membres de la population locale a permis d’arrêter deux suspects dont l’un a été surpris en possession des deux balles vierges dans sa poche. Ce dernier est déjà recherché pour de vols de bœufs et d’attaques à main armée. Interpellé, il a accepté de coopérer et a accepté d’amener les gendarmes à l’endroit pas loin du lieu du vol où il a caché le fusil de fabrication artisanale qu’il utilise avec ces balles. Après avoir récupéré l’arme en question, il était en route pour montrer ses acolytes quand il tentait de s’évader en profitant du noir de la nuit. Partis à sa poursuite, les gendarmes l’ont sommé de s’arrêter par des tirs en l’air mais en vain. Pour l’empêcher, les hommes en treillis affirment avoir été obligés de tirer sur lui. Grièvement blessé, il a été amené à l’hôpital. Malheureusement, il n’a pas survécu à ses blessures. Sa dépouille a été déposée à la morgue du centre de santé de base d’Analavory après avoir été constaté par le médecin légiste. La brigade de la gendarmerie d’Analavory se charge de la suite de l’enquête.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.