Ambatofahavalo : Deux braqueurs de marchand de bovidé dont un militaire arrêtés


Impliqués dans une attaque à main armée, deux individus, dont un militaire de deuxième classe du Régiment d’Appui et Soutien (RAS) à Ampahibe, sont actuellement gardés à vue auprès de la section de recherche criminelle de la gendarmerie nationale à Fiadanana pour enquête.

Les suspects ont commis une attaque avortée à Ambatofahavalo, avant-hier. Ce jour-là vers 13 heures 30 minutes, l’unité de la gendarmerie d’Ambatofahavalo a été avisée par téléphone l’existence des deux individus sur un Scooter Jog qui ont tenté de braquer un marchand de bovidés dans le fokontany d’Andohavary, commune rurale d’Ambatofahavalo, district d’Antananarivo-Atsimondrano. Les malfaiteurs ont menacé leur cible avec un pistolet. Cependant, le marchand de bovidé a riposté avec l’aide de ses amis. Ayant échoué leur coup, les malfrats pris la fuite. Ainsi, la course poursuite est enclenchée et au terme de laquelle l’un des assaillants a été appréhendé par le fokonolona alors que son complice a pu s’échapper avec leur deux-roues. Deux éléments de la gendarmerie d’Ambatofahavalo sont alors partis à ses trousses avec la moto nouvellement dotée à cette unité. Ainsi, le fugitif, un militaire, a été appréhendé à Ambatofotsy, sur la RN7. Il a été capturé avec sa moto. Un pistolet de fabrication locale estampillé « Made in France 3885 » et chargé d’une balle, a été découvert sur lui. Arrêté, il a été tout de suite amené à la brigade d’Andoharanofotsy. Puisqu’il s’agit d’un acte criminel et il y implication d’un militaire, l’enquête a été reprise par la section de recherche criminelle à Fiadanana. Il est à noter qu’aucun blessé ni perte de vie humaine n’est à déplorer.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.