Attaque avortée à Toamasina : Trois bandits abattus par la police, deux autres capturés vivants


Un coup de filet spectaculaire pour les forces de l’ordre. Ces dernières qui sont, jusqu’ici, supposées trop occupées à gérer le Covid-19, ont réussi à démanteler un réseau de malfaiteurs qui a fait parler de lui dans la ville de Toamasina et ses environs. Avant-hier, des éléments de la Force d’Intervention de la Police (FIP) de Toamasina ont abattu trois individus suspectés d’être des bandits notoires. Trois autres ont été pris en flagrant délit. La police est parvenue à ce résultat grâce à la collaboration des habitants qui n’ont pas hésité à dénoncer tout mouvement et comportement suspects au sein de la société. Une confiance qui a permis aux forces policières d’intervenir au bon moment. Tel est le cas de l’intervention de la FIP de Toamasina, mardi dernier. Alertés par de personnes de bonne foi sur la présence d’un groupe d’individus suspectés de fomenter une attaque auprès d’un ménage dans la quartier Barikadimy. Ayant reçu cette alerte, les policiers se sont tout de suite rendus sur place vers 19 heures. Une fois arrivés sur place, les éléments de cette unité spécialisée étaient déjà préparés pour accomplir leur mission, ont été accueillis par des coups de feu tirés par les suspects. C’est pourquoi, ils ont dû réagir et se servir de leurs armes. Ainsi, un échange de tirs entre les deux parties a retenti dans tout le secteur. Résultats, trois des malfaiteurs sont tombés dans cet accrochage. Pris au dépourvu, trois autres ont été obligés de se rendre aux forces de l’ordre. Selon les informations, un fusil de calibre 12 et un pistolet de fabrication artisanale ont été saisis sur ces bandits. Les informations recueillies auprès du service de l’information et de la communication de la Police nationale ont indiqué que cette bande est déjà recherchée pour le même méfait, à savoir des attaques à main armée. Ce qui est étonnant dans cette affaire, c’est de constater que cette tentative d’attaque a eu lieu alors qu’on est en période de redéploiement massif des éléments des forces de l’ordre partout dans toute l’île.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.