Bavure militaire à Tsiroanomandidy : Trois officiers rappelés à Tana pour enquête

L’intervention militaire qui s’est soldée par la mort de deux individus à Tsiroanomandidy, qui fait actuellement l’objet de discussion au niveau de la société et à travers les réseaux sociaux depuis samedi, risque de devenir une affaire d’Etat. C’est pourquoi, l’Etat-major général des armées, à travers son patron a pris ses responsabilités. Depuis hier, trois officiers de l’Armée malgache impliqués dans cette affaire en tant que premiers responsables des militaires ayant contribué à cette opération sont rappelés à Antananarivo pour enquête. Il s’agit du Deuxième bataillon inter-arme de Tsiroanomandidy et son second ainsi que l’officier qui était à la tête de la troupe qui a effectué cette mission. Ils ont été appelés pour éclairer cette situation qui risque de nuire l’image de l’Armée malgache et les forces de l’ordre en général. Il est à rappeler que cette affaire qui aurait dû être une simple opération de pacification et de poursuite de dahalo. Des militaires conduits par un officier auraient investi un village dans la commune de Fihaonana, district de Tsiroanomandidy, pour arrêter un homme suspecté d’être un dahalo, le vendredi vers 4 heures 30 du matin. Une fois sur les lieux ces hommes en treillis ont agi autrement. Pendant leur passage, ils ont exécuté des gens et ont brûlé des maisons. Ils ont agi ainsi, selon leur explication, parce qu’ils exécutaient des ordres donnés par leurs supérieurs. On attend alors la suite de cette affaire.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    je crois que l’armée se conduisait mieux du temps de la colonisation … me trompe-je ?

  2. une bavure de plus qui comme les autre sera étouffer arrangement fiavana etc…… juge assassiner a tulear policier vengeur qui on bruler un village et bien d autre affaire nom juger et seront jamais juger a ce jour intimidation arrangement fiavana ect encore et toujour………………….!!!!!!!!!!…

  3. · Edit

    Je suis de même avis avec les deux commentateurs
    Cette publicité cache une certaine partie de l’article
    Les bavures des militaires sont devenues monnaie courante et ils sont toujours impunis

  4. Eh oh, je m’adresse aux responsables de ce site, 1//5 de votre article est illisible car caché par la pub de la BOA, merci de bien vouloir trouver une solution à ce petit souci de ceux qui vous lisent.

  5. C’est la n eme fois des bavures des militaires en mission des securisations. Tueset brûlés des maisons c’est leur spécialité. Confere operation tandtoka a betroka, operation famafa….

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.