Attaque suivie de kidnapping : Libération par les éléments de la ZRPS d’un enfant de 14 ans, pris en otage

Les militaires sont toujours disposés à défendre le peuple et ils accomplissent les missions que leurs supérieurs leur ont confiées . Ils le font par amour de leur patrie. C’était  avec  cette expression que le Ministre de la Défense Nationale, le Général de Corps d’Armée Richard Rakotonirina, a ouvert son discours lors de la remise de certificat de reconnaissance aux 14 militaires, éléments de l’unité de pacification, affectés dans ce qu’on appelle « Zone rurale de Priorité de Sécurité Alpha 1 » (ZRPS Alpha1). Ces militaires qui étaient conduits par le lieutenant Tsiambakay Fiaroa Francis ont réussi à libérer le garçon de 14 ans pris en otage par des dahalo (bandits des grands  chemins) qui ont  investi un village appelé Sakafy, dans le district d’Amboasary-Sud, la semaine dernière. Cette troupe a eu l’audace de poursuivre avec  bravoure  les dizaines de dahalo  ayant  investi ce village et ayant  dérobé près des 200 têtes de bovidés tout en enlevant le garçon susmentionné. Alertés de ce fait, ces éléments de la ZRPS  sont intervenus avec les moyens dont ils disposent. Cela est évidemment insuffisant par rapport à l’importance du nombre  de ces  envahisseurs lourdement armés. Selon les explications du MDN, ces militaires ont dû batailler ferme pour gagner ce combat et  ont pu récupérer près des 200 bovidés et ce jeune garçon. Un exemple que  devraient  suivre   tous les éléments de forces de l’ordre  affectés à la pacification et la  sécurisation  des zones rurales . Cela entre dans le cadre de la  concrétisation du Velirano du Président de la République, mettant en priorité la sécurité comme étant le pilier du développement. Le MDN reconnaît les efforts de ses subordonnés pour encourager les autres membres de cette unité dans l’accomplissement de leurs missions », souligne le ministre Richard Rakotonirina. Ce dernier qui ajoute qu’actuellement, les zones réputées rouges en matière d’insécurité commencent à connaître la paix suite aux efforts déployés par l’armée malagasy pour s’impliquer davantage dans le quotidien de la population de base. Hier, le Ministre a encore rappelé la politique de son département qui vise essentiellement à la modernisation de l’Armée Malagasy lors de sa rencontre avec l’Ambassadeur de la Fédération de Russie  venu lui rendre visite. Une visite d’adieu pour marquer la fin de sa mission diplomatique à Madagascar  où il a promis de développer encore plus la coopération militaire entre les deux pays, surtout en matière de formation.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ RAFIDIARISON
    Tena marina izany voalazanao izany

  2. Inona moa ny hidiran’ny prezida amin’ny fanatanterahana ny adidy nampetraka ny vahoaka taminareo miamila ary anga raha ts’hisy prezida dia himpetram-potsiny nareo miarimila, ny marina kokoa dia midera anareo ny vahoaka sy ny prezida ary koa misaotra anareo.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.