Total Madagasikara : Le DG et le directeur commercial frappés d’IST

Objet de plaintes au niveau du Parquet d’Antananarivo, notamment pour faux et usage de faux sur le compte d’un client, le directeur général de Total Madagascar et son directeur commercial sont frappés d’interdiction de sortie du territoire (IST) de la République de Madagascar. Cette mesure a été dictée par la décision 062-MID/SG/DGATDIE/SCM du septembre 2020. Suivant la procédure habituelle, les interdictions de sortie de territoire devraient rester en vigueur jusqu’au terme de la procédure pénale en cours, et ont été demandées par crainte de fuite de ces deux personnes. Selon nos sources, les enquêtes préalables à l’instruction des dossiers sur cette affaire au niveau du Parquet sont en cours. Ces deux individus devraient comparaître devant la police ce jour pour l’approfondissement de l’enquête. Ce qui signifierait que le Tribunal a considéré que l’affaire à laquelle ils sont impliqués est grave pour mettre en place des IST. En réalité, cette histoire remonte depuis des mois, surtout à partir du moment où la manière de gestion de cette compagnie par ces deux dirigeants a fortement été critiquée. Le client, qui est un gérant de stations-services, se plaint en être victime. Actuellement, ses stations-services ont été fermées suite à la mauvaise gestion commise par ces deux dirigeants, déplore-t-il. Le pire est d’entendre que ce mécontentement envers ces hauts responsables s’étende jusqu’au niveau même du personnel de la compagnie. C’est pourquoi, les suspects ont déjà été l’objet d’observation d’une partie du personnel. Cette dernière les reproche d’être à l’origine des résultats de Total Madagasikara ces derniers temps.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.