67 ha : Un voleur à la tire rattrapé par sa victime

Les malfaiteurs n’auront plus la possibilité de commettre leur forfait si tout le monde a le courage de réagir comme cette victime d’un vol à la tire dans le quartier des 67 ha le 24 septembre dernier. Ce jour, il est venu au Commissariat du 7ème Arrondissement de la Sécurité publique aux 67ha pour porter plainte contre un homme de 28 ans qu’il a attrapé dans la rue. Il a emmené ce dernier avec lui pour le livrer à la police. Selon sa plainte, le suspect a volé son téléphone portable ainsi qu’un montant de 50 000 ariary. Acte qu’il a commis ce 24 septembre vers 11 heures quand il était dans un autobus pour faire ses courses. Sur son trajet et cela à cause de l’état défectueux de la rue, il y avait un moment où le véhicule était obligé de rouler au ralenti. Ayant profité de cette occasion, ce malfrat qui marchait à côté du véhicule a profité de cette occasion pour lui arracher de force son téléphone et son sac qu’il tenait dans ses mains, avant de prendre la fuite. Ayant aperçu le visage de son agresseur et sa direction, la victime est descendu de l’autobus pour le rattraper. Ainsi la course poursuite est enclenchée. Grâce à la rapidité du poursuivant, le voleur à la tire n’a pas pu aller loin et fut rattrapé. Malheureusement, le téléphone et l’argent n’étaient plus sur lui. C’est pourquoi, la victime a décidé de le livrer à la police tout en déposant une plainte. Cette dernière qui a tout de suite ouverte une enquête durant laquelle le suspect a reconnu son forfait. Déféré au parquet hier, il a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora. Ce qui est arrivé à la victime devrait inciter les responsables de la sécurité publique dans la ville d’Antananarivo à renforcer davantage le redéploiement des éléments de patrouille dans toutes les rues de la capitale pour mettre un terme à ces actes de banditisme.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.