Ambohitsoa : Un cambrioleur succombe à ses blessures

Il a escaladé le mur pour pénétrer une enceinte privée. Un cambrioleur muni d’une pince coupante et d’un sabre a été remarqué par le voisinage mais ne s’était pas rendu compte qu’on l’avait repéré. Aussitôt l’alerte lancée, tout a été barricadé en un temps record. Il n’y avait presque plus aucune issue pour le malfrat. Tant bien que mal, il a essayé de prendre la fuite en utilisant sa lame tranchante. Durant les échauffourées un coup de feu a été tiré. On a appris plus tard qu’un élément des forces de l’ordre habitait dans les alentours. Celui-ci a pris l’initiative d’ouvrir le feu pour protéger les riverains. Touché au pied, le malfrat a fini par arrêter sa course. Informée de la situation, la police du deuxième arrondissement l’a appréhendé et l’a emmené à l’hôpital avant d’ouvrir une enquête. Hier, nous avons appris que le malfaiteur a succombé des suites de ses blessures. Ambohitsoa étant devenu un terrain du banditisme depuis quelques semaines, ses habitants en ont assez de l’insécurité qui y règne. Ils ont organisé une autodéfense villageoise depuis quelques jours pour surveiller le quartier. Le député Rastany, élu dans cet arrondissement, a apporté sa pierre à l’édifice en installant des portails sur les routes empruntées par les bandits.

D.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    touché par balle au pied….et il crève….une balle magique…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.