Armée malgache : La gente féminine intégrée au rang des fusiliers marins

Une grande première dans l’histoire de l’armée malgache avec l’intégration des femmes élèves officiers dans la formation en commando de spécialité fusiliers marins. Parmi les 65 participants à cette rude épreuve qui se déroule actuellement à Antsiranana, huit sont des descendantes d’Ève. Ces futurs officiers militaires constitueront la 42e promotion de l’Académie militaire d’Antsirabe. Durant les 15 jours de formation, ces gens seront initiés à devenir commando compétents pour des opérations amphibies ainsi que le sauvetage en milieu maritime. Selon le ministère de la défense nationale, les formations de ce genre sont les reflets de la restructuration de l’armée visant le professionnalisme des hommes en treillis. « Le parcours commando est un passage obligé pour les élèves officiers. Il se déroule durant la deuxième année à l’académie», a réitéré un responsable.  Dans la même chapitre, le ministère a fait savoir que 11 officiers de la marine nationale ont également participé à diverses formations extérieures dans le domaine maritime au sein de différentes écoles internationales navales. La formation en commando de fusiliers marins a pour but de renforcer leurs capacités pour la sécurisation des côtes malagasy. Elle coïncide à la réalisation de la politique de la sécurisation des territoires maritimes et la protection des ressources sous-marines du pays. L’invasion des navires asiatiques qui exploitent illégalement nos ressources sous-marines est parmi les sujets à suivre de très près par ces commandos. Faute de moyens et avec une force navale faible, l’État compte unir nos forces  avec les pays amis de Madagascar dont la Tanzanie, l’île Maurice, le Kenya et les Seychelles. L’union permettra à une valorisation de la souveraineté maritime de ce pays.

Yv Sam/T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.