Betafo: Arrestation d’un présumé trafiquant d’ossements humains

Le vol d’ossements humains constitue un fléau nuisant à la société malgache. La question est de savoir à quoi servent-ils exactement ? On parle de réseaux mafieux qui en achètent pour être exportés. Mais pour l’instant, les enquêtes sembleraient se limiter au niveau des personnes qui exécutent les ordres. Poursuivi pour détention illégale d’ossements humains, un homme est placé en garde à vue auprès de la brigade de la gendarmerie de Mandoto depuis le samedi 31 octobre. Son arrestation fait suite à un renseignement fourni par une personne digne de foi, dénonçant l’existence d’un individu en possession d’ossements humains à son domicile sis à Andrefantsena, fokontany Ambohimpihaonana, commune urbaine et district de Betafo. Une information parvenue auprès de cette brigade le 29 octobre. Munis d’un ordre de perquisition délivré par le procureur du tribunal de première instance d’Antsirabe, six gendarmes se sont rendus sur place, le 31 octobre. La perquisition du lieu, qui a été effectuée en présence du suspect, et assistée par le chef fokontany et des membres du comité de la sécurité villageoise, ou « vaomieran’ny fandriam-pahalemana », a permis de découvrir onze os longs (membres supérieurs et inférieurs confondus), quatre os plats, vingt-sept cages thoraciques, et quarante-et-un os courts. Emballés dans un sac à dos de couleur noire, ces ossements ont été enterrés dans un jardin dans la cour clôturée de l’intéressé. Ces restes d’humain ont été saisis et emmenés à la brigade de la gendarmerie de Betafo. Selon l’information émanant de la gendarmerie, le commandant de compagnie de Mandoto a déjà reçu l’odre d’approfondir l’enquête, afin de démanteler l’éventuel réseau mafieux de ce trafic.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    – Ny tena maika dia terena io olona tsy vanona io hilaza ny fasana nakany an’ireo taolana ireo, mba hamerenana azy
    any am fasandrazany. Maha-ontsa loatra!.

    – Satria io mpangalatra taolana io dia efa tsy toy ny olombelona intsony, dia tsy tokony ho lalànan’olombelona no mikarakara azy. Ny tokony hanaovana azy dia : fatorana eo amoron-dàlana, dia izay mandalo, afaka manao izay saim-patany aminy, mandrapaha-tapitry ny ainy. Izay no antonona ny biby toa an’itony.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.