Forum de Paris sur la Paix : Le Réseau Aga Khan de développement, soucieux de la sécurité des Malgaches

Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) participe à la troisième édition du Forum de Paris sur la Paix qui se déroule depuis mercredi 11 novembre jusqu’à aujourd’hui. Les conséquences sanitaires et socio-économiques de la pandémie de Covid-19 sont abordées au cours de cet événement en ligne auquel ont participé plus de 10 000 personnes, dont des chefs d’État et de gouvernement, des dirigeants d’organisations de la société civile, du secteur privé et des experts mondiaux. L’insécurité, qui préoccupe l’AKDN, un des membres fondateurs du Forum de Paris sur la Paix, fait partie des conséquences de la pandémie. Selon les chiffres des forces de l’ordre, le taux de criminalité à Madagascar a augmenté durant le confinement. « Cette pandémie sans précédent a fait surgir des enjeux de santé publique majeurs (…) Les gouvernements, les institutions de la société civile et le secteur privé ont besoin de continuer à collaborer avec détermination pour surmonter cette crise, protéger la vie de tous les citoyens et bâtir un avenir résilient de manière réfléchie. Je suis heureux que le Réseau Aga Khan de développement et le Forum de Paris sur la Paix travaillent en étroite collaboration en vue d’atteindre ces objectifs. », a déclaré dans son discours l’Imam des musulmans chiites ismailis et fondateur du Réseau Aga Khan de développement, son altesse l’Aga Khan. Dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, l’AKDN et ses agences, en partenariat avec divers gouvernements et agences internationales, ont mis en place de nombreuses initiatives. Il s’agit entre autres du déploiement d’aides humanitaires pour les populations vulnérables, le renforcement des soins pour les patients atteints du virus et les communautés au sein desquelles ils vivent, à travers la mise en place de mécanismes de soutien technique pour les autorités locales et nationales.

Rappelons que l‘AKDN est un groupement d’agences privées, internationales et non confessionnelles qui œuvrent pour l’amélioration des conditions de vie et des perspectives des populations vivant dans certaines régions du monde en développement. Les missions des organisations du réseau concernent la santé (par l’intermédiaire de plus de 400 établissements de santé, dont 13 hôpitaux) et l’éducation (avec plus de 200 écoles), l’architecture, le développement rural, l’environnement construit et la mise en valeur des entreprises privées. Ensemble, elles travaillent avec l’objectif commun de mettre en place des institutions et des programmes capables de relever les défis du changement social, économique et culturel de manière continue. Le réseau œuvre dans 30 pays à travers le monde et emploie environ 96 000 personnes, dont la majorité travaillent dans les pays en développement. L’AKDN est présent à Madagascar à travers plusieurs programmes dont l’Organisation de Soutien pour le Développement Rural à Madagascar (OSDRM), un programme initié dans la région Sofia en 2005, axé sur l’augmentation de la production rizicole. Après quelques années, la région est passée première productrice de riz à Madagascar (1,7 tonne à l’hectare passée très vite à une moyenne de 5 tonnes). L’AKDN, en étroite collaboration avec l’ONN, participe également à la promotion de la nutrition infantile. La PAMF (Première Agence de Microfinance), présente en milieu rural et urbain depuis 14 années à travers ses 14 agences, est également une branche du réseau. Rappelons que l’AKDN ainsi que la communauté Ismaili ont tenu à contribuer aux efforts de l’État malgache dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, par le biais de son président Cheraly Pinou. Une remise de 50 000 masques chirurgicaux, 1 000 combinaisons médicales lavables, 1 150 blouses jetables, 1 000 visières et 40 000 paires de gants jetables a été effectuée le 24 juillet 2020.

Recueillis par T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.