Sakaraha : Un évadé de la prison de Toliara abattu durant sa capture

Placé sous mandat de dépôt pour vol suivi de meurtre depuis le 1 octobre de cette année dans la prison de Toliara, le dénommé Mahimba a été capturé mort à Mahaboboka, dans le district de Sakaraha samedi dernier après avoir tenté de s’évader de ce lieu de détention. Il a été abattu suite à l’intervention des gendarmes du poste avancé de Mahaboboka. Ce samedi 14 novembre en début d’après-midi, un agent pénitentiaire est venu auprès de cette unité de la gendarmerie pour signaler le cas d’un prisonnier qui venait de s’échapper de son geôle. Le fugitif est un prévenu qui est poursuivi pour meurtre et vol du fusil de sa victime. Une affaire que le poste avancé de Mahaboboka avait traitée et dont l’enquête a entraîné l’incarcération de cet individu lorsque celui-ci a été remis aux mains de la justice. En effet, le missionnaire envoyé par l’administration pénitentiaire de Toliara a sollicité la collaboration de la gendarmerie afin de rattraper ce détenu. Une fois avisée, la gendarmerie a, tout de suite, ouvert son enquête. Tandis que l’émissaire s’est rendu à Toliara. Vers 18 heures, les limiers de la gendarmerie ont arrêté le fugitif à Mahaboboka et il a été emmené au bureau du poste fixe. Arrivé devant la porte du bureau, il a réussi à échapper à ses accompagnateurs. Pour le rattraper, une course poursuite a été enclenchée durant laquelle, les éléments des forces de l’ordre l’ont sommé de s’arrêter et se rendre par des tirs en l’air, en vain. C’est pourquoi, ces derniers affirment avoir été obligés de tirer sur lui. Il a été tué dans cette fusillade. En effet, la gendarmerie doit suivre la procédure réglementaire relative à ce cas. Après la constatation des faits, effectuée par le médecin légiste et le commandant de la brigade de Sakaraha, le chef du district de Sakaraha, le procureur du Tribunal de Première Instance de Toliara ainsi que le chef d’établissement de la maison centrale de Toliara ont été informés des évènements.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.