Délégation ivoirienne : Un membre positif à la Covid-19

Ils ont été débarqués à la dernière minute de l’avion qui devait les ramener vers la capitale malgache avant de retourner à Yamoussoukro. Le test a révélé que l’une des 45 personnes issues de la délégation ivoirienne est positive à la Covid-19. Un véritable casse-tête pour le groupe puisque le temps était compté pour eux lors de l’embarquement sur le vol d’Air Côte d’Ivoire dont l’avion attendait à Antananarivo. A Toamasina, le commandant de bord d’une compagnie aérienne malgache a refusé l’embarquement de la délégation à la suite de l’information liée à un passager contaminé par la Covid-19. Il a fallu toute une négociation en haut lieu et de nature diplomatique pour dénouer le problème. D’après des sources concordantes, mais qui ont décidé de ne pas être citées dans l’article, l’avion a pu décoller après le protocole sanitaire pour éviter la transmission du virus aux autres passagers. Dans un processus normal, l’individu contaminé devrait être isolé dans un lieu sûr. Mais la délégation a décidé d’être solidaire avec son cas de Covid-19. Dans le cadre de la négociation, les membres de la délégation ont choisi, soit de rester avec lui soit de partir ensemble. Ils ont eu gain de cause. Vers une heure du matin et des poussières, l’avion conduisant la délégation ivoirienne a atterri à Antananarivo. Par précaution et suivant le protocole de transport des patients de la Covid-19, le patient a été placé en premier  dans un lieu isolé notamment à l’arrière de l’avion. De source aéroportuaire, l’avion a pris le large de la Grande Île, hier vers une heure et demie du matin. Les autorités restent évasives sur le sujet. On a appris par d’autres sources informées que le patient n’est pas parmi les joueurs. Il est membre du staff technique et s’assure de l’entraînement des gardiens de but ivoiriens. A Toamasina, l’après-match a été une véritable liesse populaire. Des milliers de gens sont accourus dans le centre-ville pour regarder leurs héros nationaux sans pour autant respecter les gestes élémentaires dont le port de cache-bouche et la distanciation sociale. Quid de la santé de la délégation ivoirienne ? Quid des gens en contact avec cette délégation durant leur séjour, notamment le personnel de l’hôtel qui les ont hébergé ? Une enquête mérite d’être approfondie plutôt que de se réduire au mutisme…

D.R/Malala Didier

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.