RN4 et RN1 : Deux accidents mortels durant le week-end

Le week-end dernier, la RN4 et la RN1, deux axes réputés dangereux, ont de nouveau fait des morts. Deux accidents mortels s’y sont produits à cause de l’imprudence de ses usagers. Survenu sur la RN1, le premier accident a eu lieu à Firarazana, dans le fokontany de Kiva, commune urbaine et district d’Ankazobe (PK 126+400). Un taxi-brousse Sprinter, affilié à la coopérative de transport de voyageurs KOFMAD, a fini sa course au fond d’un ravin après avoir fait plusieurs tonneaux. En provenance de Mahajanga pour rejoindre Antananarivo, le véhicule roulait sur une ligne droite quand il est soudainement sorti de la route sur le côté de la chaussée. Le chauffeur a perdu le contrôle du volant à cause de la fatigue. Le conducteur et propriétaire du véhicule a été tué sur le coup. Trois autres personnes dont une femme ont été blessées. Selon les informations émanant de la gendarmerie en charge de l’opération de secours ayant constaté les faits, les blessés ont immédiatement été évacués au centre hospitalier de référence régionale Ankazobe. Quant au défunt, sa dépouille a été remise à la famille. Le deuxième s’est passé, hier vers 12 heures 20 minutes, sur la RN1 au niveau du fokontany Ambohidranomanga, commune rurale Ambatomirahavavy, à Katsaka (PK 19+650). En direction d’Antananarivo, une voiture 4X4 Land cruiser flambant neuve est entrée en collision avec une bicyclette roulant en sens inverse dans un virage. Grièvement blessé, le cycliste a été évacué d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona à Ampefiloha. Malheureusement, il a succombé dès son arrivée sur les lieux. Le choc a fortement endommagé les deux roues et le véhicule. Selon le constat effectué par la gendarmerie, ce virage, qui est masqué, est très dangereux. Puisqu’il s’agit d’un accident mortel, le chauffeur de la voiture est placé en garde à vue auprès de la brigade de la gendarmerie d’Ambatomirahavavy pour enquête.

Brigade routière spéciale. Ce drame d’Ankazobe justifie la nécessité du projet de mise en place d’une brigade routière spéciale de la gendarmerie dans ce district, dont la mission consiste à réduire au minimum les accidents de la route à travers la création des aires de repos aux automobilistes et surtout de lutter contre les attaques contre les taxi-brousse devenues fréquentes sur cette route nationale. La pose des premières pierres de cette infrastructure a été effectuée le 20 novembre à Ramala (RN4, PK 179), commune rurale Kiangara, district Ankazobe. La cérémonie, qui s’est déroulée dans le respect des us et coutume de la localité ainsi que de la tradition militaire, a été dirigée par le coordonnateur général des actions stratégiques au niveau du Secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale auprès du Ministère de la Défense nationale, qui a représenté le chef de ce département, le Général Richard Ravalomanana.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.