Alcootest : Des automobilistes et motards positifs

Ces gens, comme beaucoup d’autres, ne s’attendaient pas du tout à ce type de contrôle policier. Ils sont habitués aux contrôles de papiers. L’alcootest a été initié dans le pays en 2015 avec une campagne de sensibilisation remarquable. Comme beaucoup d’autres initiatives, elle n’a pas duré longtemps et a été qualifiée comme juste un effet d’annonce. Le prix unitaire des éthylomètres étant aux environs de 5 000 ariary l’unité, l’acquisition de ces matériels s’avérait difficile pour l’État. De ce fait, les stocks d’alcootest ont été utilisés uniquement en cas d’accidents pour déterminer le taux d’alcoolémie des concernés. Actuellement, avec la montée en flèche des accidents de circulation, surtout dans la capitale et en cette période de fin d’année, la police a fait savoir le retour du contrôle du taux d’alcool des conducteurs et motards. Une initiative louable et pérenne. On sait que partout dans le monde, ce genre de test a permis d’éviter des accidents de circulation et, dans ce sens, de préserver la vie de beaucoup d’usagers de voitures et aussi de deux-roues.

D.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.