Ambohimangakely : Deux adolescentes se noient dans le fleuve Ampasimbe

Les habitants du village du père Pedro à Mangarivotra sont en deuil. Deux adolescentes âgées respectivement de 13 et 16 ans, résidentes dans la localité, viennent de perdre la vie après avoir été englouties par le fleuve Ampasimbe, hier. Selon les informations, elles étaient quatre à être parties de la cité de Mangarivotra, hier vers 15 heures pour aller nager dans la rivière de Tsihitafarany qui est une branche d’Ampasimbe passant par le fokontany d’Anketana, limitrophe d’Ambohimangakely avec Ambohitrombihavana. Les quatre filles étaient en train de traverser à la nage cette rivière quand deux d’entre elles ont soudainement sombré alors que les deux autres ont pu rejoindre la rive. Ayant aperçu l’incident, ces dernières se sont précipitées au village voisin pour appeler du secours. Voyant l’étendue de cette rivière, les personnes qui se sont rendus en premier sur les lieux n’ont pas osé intervenir en préférant contacter par téléphone la caserne des sapeurs-pompiers de la commune urbaine d’Antananarivo. Cette dernière a alors envoyé des plongeurs pour l’opération de sauvetage qui a duré environ une heure trente. Vers 16 heures 45 minutes, les corps sans vie des victimes ont été repêchés de l’eau. Après le constat d’usage de la gendarmerie et l’observation du médecin légiste, les dépouilles ont été remises aux familles éplorées en présence d’une délégation de l’Association Akamasoa du Père Pedro. Ce qui est arrivé à ces filles devrait attirer l’attention des parents sur le danger qui guette leurs progénitures en cette saison chaude. C’est malheureux d’entendre que des adolescentes se sont permises d’aller loin de leur village pour nager alors qu’elles n’étaient pas conscientes du risque qu’elles encourraient.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire