Affaire : Imeritsiatosika Neuf personnes placées sous MD

L’enquête sur l’attaque du bureau de la brigade de la gendarmerie à Imerintsiatosika continue. Mardi, le Secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie, le général Richard Ravalomanana, a annoncé qu’actuellement neuf personnes impliquées dans cet acte sont placées sous mandat de dépôt à la prison d’Arivonimamo après avoir été déférées au parquet. D’après lui, il est prouvé que ces individus auraient participé à cette attaque. Parmi eux figurent des amis et complices de l’individu à l’origine de cette rébellion. D’autres sont ceux qui ont incité la population à y participer. D’après lui, la gendarmerie a mené son enquête avec professionnalisme pour ne pas arrêter trop de monde même si 50 ou 60 personnes auraient dû être interpellées dans cette affaire. D’après lui, l’enquête a révélé que la gendarmerie d’Imerintsiatosika a agi dans la légalité. Aucune bavure n’a été constatée. Aucun élément n’a tiré sur le suspect qui était en fuite et a trouvé la mort durant sa poursuite. Il affirme qu’aucun gendarme n’est arrêté. Par contre, il souligne que la Gendarmerie doit défendre ses hommes lorsque ces derniers sont harcelés pour rien. C’est pourquoi le SEG insiste sur la gravité des actes commis par ces individus qui ont incendié des propriétés de l’Etat.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.