Ambohimangakely : Un blessé dans l’attaque d’une épicerie

L’union fait la force. Cet adage fortement ancré dans la coutume malgache a été démontré à Ambohimangakely, la nuit du mardi au mercredi. Vers 23 heures 40, une bande de 5 malfaiteurs à visage découvert et munis d’armes blanches a tenté d’entrer de force dans une épicerie située au bord de la route inter-communale reliant Betsizaraina à Ambohibe-Ilafy. Ayant entendu des bruits, les propriétaires de la maison ont réagi tout en lançant des coups de sifflet pour alerter les voisins. Sitôt alertés, ces derniers se sont vite rassemblés pour venir à la rescousse des victimes. Pris de panique, les malfaiteurs ont dû se replier en se contentant de lancer des morceaux de brique contre la fenêtre de l’épicerie avant de prendre la fuite. Pendant ce temps, des riverains ont téléphoné à la brigade de la gendarmerie d’Ambohimangakely qui a, à son tour, dépêché illico presto sa patrouille qui était déjà positionnée à Ambohimitsara, dans le chef-lieu de la commune pour intervenir. En effet, les forces de l’ordre ont débarqué sur place vers minuit et quatre minutes, soit environ 12 minutes après l’alerte. Malheureusement, les assaillants ont déjà pris la poudre d’escampette. Ainsi, cette attaque a été avortée. Aucun objet n’a été dérobé. Par contre, une personne qui était à l’intérieur de la maison attaquée a été blessée au niveau de son front par les éclats de verre de la fenêtre fracturée par les malfrats. Elle a été évacuée d’urgence à l’hôpital d’Anosiala.

Sensibilisation. Les forces de l’ordre, appuyées par des membres du fokonolona, sont parties à la poursuite des malfaiteurs, en vain. Quoi qu’il en soit, la réaction immédiate des habitants du fokontany de Betsizaraina qui a fait échouer cette attaque, a été louée par les forces de l’ordre. « La solidarité entre les habitants de ce fokontany est le résultat des actions de sensibilisation menée à plusieurs reprises par la gendarmerie locale dans l’autodéfense villageoise », précise le commandant de brigade d’Ambohimangakely. Après cet acte de banditisme, la gendarmerie a communiqué à toutes les personnes présentes sur place tous les numéros à appeler en cas d’urgence.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.