Andrefambohitra-Ampitatafika : Le domicile d’un couturier attaqué par 15 bandits

L’insécurité est loin d’être maîtrisée dans la capitale. Le quartier d’Andrefambohitra dans le fokontany Ampitatafika vaovao, commune Ampitatafika, district d’Antananarivo Atsimondrano était dans la terreur la nuit du lundi 11 janvier au mardi 12 janvier. Des coups de feu ont retenti vers minuit. Avisés de l’existence d’un acte de banditisme qui venait de se produire dans la localité, six éléments du poste avancé de la gendarmerie d’Ampitatafika se sont rendus sur les lieux pour intervenir. Débarqués sur place quelques minutes après, ils ont aperçu la cible de cette attaque à domicile d’un couturier résident dans le quartier. L’acte a été commis par 15 bandits à visages découverts et munis d’un fusil de chasse et des briques. Selon les témoignages de la victime, les malfaiteurs ont tiré deux coups de feu devant le portail de son enceinte. Certains d’entre eux se sont introduits de force dans la maison tandis que d’autres restaient dehors. Une fois à l’intérieur, les assaillants ont attaqué le couturier et son fils pour les maîtriser puis ils se sont ensuite emparés de tout ce qui était à portée de main. Une télévision à écran plat de 32 pouces, deux ordinateurs portables de marque ACER, deux téléphones portables androïdes, un autoradio, une somme de 600 000 Ariary, un sac rempli de dossiers, et trois clés de moto, ont été dérobés. Après l’acte qui n’a duré que quelques minutes, les malfrats ont pris la fuite en direction de l’ouest du quartier. Frappés par des briques, le couturier et son fils ont été blessés mais leur santé n’est plus à craindre après avoir reçu les soins nécessaires. Ayant constaté le fait, les gendarmes sont partis à la recherche des malfaiteurs. Mais aucun suspect n’est arrêté jusqu’ici. Le poste avancé d’Ampitatafika se charge de l’affaire.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.