Moramanga : Le corps d’une femme retrouvé dans un buisson

Le corps sans vie, en état de décomposition, d’une femme a été découvert lundi dernier dans la commune rurale de  Vodiriana dans le district de Moramanga. Très tôt, vers 6 heures du matin, le maire de la commune a avisé  par téléphone les gendarmes en tournée dans la commune sur la découverte d’un corps sans vie d’une femme. Les gendarmes se sont dépêchés sur les lieux indiqués. Le corps a été découvert dans un buisson à 200 mètres du village de Sarobaratra, fokontany Andreba, de ladite commune. Les limiers ont procédé à une constatation, la femme était en position décubitus ventral. Le corps était déjà en état de décomposition à tel point que le médecin légiste n’ait pas pu déterminer la cause exacte du décès. À l’heure qu’il est, il est impossible de dire s’il s’agit d’une mort naturelle ou si la victime a été tuée par une tierce personne. Le décès pourrait être lié à une agression ou encore un homicide. Selon les informations, il s’agirait d’une jeune femme âgée entre 28 et 30 ans. Le cadavre n’est pas identifié ni reconnu par le voisinage. Et d’ailleurs, pour l’heure, les autorités ne confirment pas l’identité de la victime. Le corps a été remis au fokonolona après toutes les procédures d’usage. Une enquête sur al cause de la mort a été ouverte par la brigade d’Anjiro. Une investigation a été effectuée pour trouver les coupables s’il s’agissait d’un homicide. La gendarmerie incite toujours la population à être sur ses gardes face à l’insécurité grandissante dans les villes et villages. La collaboration entre les citoyens fait partie des stratégies de lutte contre l’insécurité. Les gendarmes lancent un appel à la population pour les alerter et leur fournir des renseignements dès le moindre cas suspect.

Yv Sam

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.