Maevatanana : Un militaire tué lors d’un accrochage avec des dahalo

Les dahalo ou bandits de grands chemins ont de nouveau frappé fort à Maevatanana. Le 10 janvier dernier, un accrochage entre dahalo et des éléments des forces de l’ordre s’est soldé par la mort d’un militaire. Cet affrontement meurtrier s’est produit dans la commune de Bemokotra, district de Maevatanana quand ce soldat poursuivait des dahalo qui ont volé des bovidés dans la localité, quand lui et ses compagnons sont tombés dans l’embuscade tendu par les malfaiteurs. Grièvement blessé par balles, il a été évacué d’urgence au CSBII d’Antsakoama, mais il n’a pas survécu à ses blessures à cause de la perte abondante de sang. Portant le grade de Deuxième classe et appelé Maminirina Lindo Triange, ce soldat était en mission de pacification dans la Zone Rurale de Priorité de Sécurité (ZRPS) en mission de pacification dans la région Betsiboka quand ce malheur lui est arrivé. Son corps d’origine est le 1er Régiment de la RM4 de Mahajanga où il a servi depuis son intégration dans l’Armée.

Hommages émouvants. Originaire de Befandriana-avaratra, son corps a été acheminé dans ce district après une émouvante cérémonie militaire en son hommage tenue sur la place d’armes du régiment militaire d’Antsohihy, mardi matin. Une cérémonie qui a vu l’assistance du Gouverneur de la Région Sofia, Général Lylison Urbain René de Roland et des notables de la région qui ont présenté leurs condoléances à la famille éplorée. À cette occasion, il a été élevé au grade de Soldat de Première classe. Marié et père d’une fillette, ce militaire devra figurer sur la liste des héros de la Nation.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. le gendarme portait un masque ??? si oui, j’en conclu que le masque n’a qu’une protection limitée

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.