Effondrement du bâtiment à Anosizato : Un deuxième cadavre retrouvé sous les décombres

Trois jours après l’effondrement de l’immeuble à Anosizato, samedi à 18 heures du soir, les secours ont découvert le corps sans vie de Mamisa, celui de l’ouvrier manquant parmi les hommes retrouvés après le drame. Il s’agit de la deuxième victime de l’effondrement de l’immeuble jeudi dernier. La dépouille de l’ouvrier a été retrouvée sous les débris de béton de l’entrepôt. Les sapeurs-pompiers ont expliqué la complication qu’ils ont éprouvée pendant les recherches: « Nous n’avons aucune piste de l’endroit où pouvait se trouvait la victime. En plus de ça, les débris de béton nous ont rendu le terrain difficile d’accès et on a dû retirer, creuser pierre par pierre pour trouver le corps de la victime ». En constatant le corps de l’ouvrier, on dirait qu’il essayait d’appeler à l’aide mais son corps n’a pu résister au manque d’air au-dessous. Le malheureux a suffoqué sous les débris de béton et ciment de l’immeuble effondré. Face à cela, la famille de la victime, attristée par la situation, a rejeté la faute au propriétaire du bâtiment. « Nous étions là depuis jeudi, dès qu’on avait su que mon fils n’était pas parmi les personnes sauvées par les pompiers, on a imploré le propriétaire de l’immeuble de nous autoriser à effectuer notre propre recherche, mais il a catégoriquement refusé, alors qu’on pouvait encore sauver mon fils », indique la mère de la victime. Un proche de l’ouvrier de dire qu’ils sont déjà préparés à un corps sans vie de Mamisa, vu la durée de leur attente sur les lieux. Après l’incident de jeudi, les recherches effectuées par les pompiers ont été suspendues l’après-midi. Elles ont été reprises quand un des ouvriers travaillant sur le chantier n’a donné aucun signe de vie.

Yv Sam

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.