Outrage et détention de stupéfiants : La fille de la députée Hanitra écope de 3 mois de prison avec sursis

Une comparution immédiate au procureur de la République a été faite hier au palais de la justice à Anosy, face à l’affaire impliquant une jeune femme dénomée Francesca, qui n’est autre que la fille de la députée du parti TIM, Hanitra Razafimanantsoa. Une comparution immédiate est une procédure rapide qui permet au procureur de faire juger la personne immédiatement après sa garde à vue. Elle est condamnée à trois mois avec sursis pour outrage à un agent des forces de l’ordre et écope d’une amende de 50.000 Ariary pour détention de stupéfiants. Le procureur de la République peut engager cette procédure s’il estime que les charges sont suffisantes et que l’affaire est en état d’être jugée. De ce fait, le verdict, rendu à l’issue d’une audience de flagrant délit, a été dénoncé par l’Ordre des avocats de Madagascar hier. Les membres du barreau sont venus nombreux soutenir leur consœur. Ils déclarent que : « L’ordre des avocats estime que ce qui s’est passé est injuste. Nous sommes solidaires et nous n’en resterons pas là, face à une telle affaire». De son côté, Hanitra Razafimanantsoa dit ne pas être satisfaite de la décision du parquet.

Pour rappel, la fille de la députée est une avocate de profession, qui a été arrêtée samedi à Ampitatafika. Selon le colonel Anicet Andrianarivelo, commandant du groupement de la gendarmerie nationale à Analamanga suite à une conférence de presse à Ankadilalana, c’est le refus d’obtempérer et l’outrage aux agents ainsi que la possession de produits illicites qui ont conduit les gendarmes à procéder à l’arrestation. Elle est auditionnée et placée en garde à vue avant la comparution immédiate devant le procureur de la République.

Yv Sam

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.