Antsiranana : La cherté de la vie fait rage !

Pendant que l’Etat plonge dans une impasse due à la crise sanitaire, les foyers malgaches en général et ceux des Antsiranais en particulier, eux, souffrent de la flambée des prix. Quant aux commerçants, ils se plaignent de ne pas recevoir de clients, et de vendre parfois à perte.

A Antsiranana, ça chuchote dans les rues. Comme toutes les régions, depuis presque un an, la région Diana traverse une crise financière sans précédent. Pour juguler cette crise, l’autorité locale a pris une série de mesures, parmi lesquelles la distribution de poissons dans chaque quartier. Mais cela n’apaise pas cette situation alarmante. Conséquence, les foyers ont des difficultés pour se nourrir car les prix des denrées alimentaires continuent de flamber.

L’économie de la région est en difficulté à cause surtout d’une forte baisse du nombre de touristes et du manque d’investissements étrangers. La hausse du prix des produits de consommation de base au cours des derniers mois est, pour de nombreux habitants, le problème le plus important. Par rapport aux Malgaches plus fortunés, la hausse du prix des aliments de base a été particulièrement importante, et a nui de façon disproportionnée aux habitants les plus pauvres qui doivent consacrer à l’alimentation une part plus importante de leurs maigres revenus.

Iss Heridiny 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire